Réseaux

Au niveau régional, le développement d’un réseau inter-pays permet aux laboratoires de partager leurs connaissances et leurs expériences en vue d’harmoniser les politiques de biologie clinique nationales. Il favorise les échanges et offre à ses pays membres un plus grand potentiel de plaidoyer et de levier en faveur des laboratoires.

Un réseau en croissance constante

Lors de la création de RESAOLAB en 2009, l’adoption d’une approche régionale en vue d’améliorer les laboratoires de biologie clinique était une idée totalement inédite. Nous l’avons mise en œuvre dans trois pays : le Burkina Faso,le Mali etle Sénégal, avec le soutien de l’Agence Française de Développement.

En 2013, le réseau s’est étendu avec l’arrivée de quatre pays supplémentaires : le Bénin, la Guinée, le Niger et le Togo. Depuis 2015, le réseau a invité des représentants des 15 pays de la CÉDÉAO (Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest) à participer à ses ateliers et réunions annuelles en vue d’élaborer des stratégies communes et d’apporter des réponses aux principaux défis auxquels ils sont confrontés : formation du personnel, acheminement des échantillons, lutte contre la résistance aux antimicrobiens, etc.

Les avantages pour les laboratoires

Benefits for laboratories

Pour les laboratoires, intégrer un réseau inter-pays facilite l’application des recommandations internationales, régionales et nationales, y compris celles de l’OMS (notamment le Règlement sanitaire international) et des Centres pour le contrôle et la prévention des maladies (notamment le Global Health Security Agenda, un programme d’action pour la sécurité sanitaire mondiale).

Cela favorise également le respect des recommandations de l’OOAS et des directives des ministères de la Santé des 15 pays de la CÉDÉAO.

Chiffres clés

10

ateliers semestriels

consacrés au renforcement des laboratoires. Quatre de ces ateliers ont rassemblé des représentants originaires des 15 pays de la CÉDÉAO.

700

laboratoires

bénéficient de la supervision du réseau.

15

pays

tous membres de la CÉDÉAO, appartiennent au réseau RESAOLAB.

Nos champs d’action

Formation

Dispenser une formation initiale et continue aux personnels de laboratoire.

En savoir plus

Qualité

Renforcer les services de laboratoire grâce à la mise en place d’un système de qualité standardisé.

En savoir plus

Gouvernance

Améliorer la gouvernance des systèmes de laboratoire en contribuant à la définition de politiques régionales et nationales.

En savoir plus

Surveillance

Mettre en place un système informatisé de gestion de laboratoire dédié à la surveillance des maladies infectieuses.

En savoir plus