Projets associés

La Fondation Mérieux affiche un engagement fort concernant l’amélioration de la surveillance épidémique et des capacités de réponse à de potentielles menaces d’épidémie en mettant en place et en soutenant RESAOLAB ainsi que des projets associés qui concourent au même objectif.

REDISSE (15 pays de la CÉDÉAO)

WARDS (15 pays de la CÉDÉAO)

Ciblé sur l’Afrique de l’Ouest, le projet REDISSE a pour but de renforcer la surveillance des maladies dans les pays de la CÉDÉAO afin de prévenir de nouvelles épidémies et d’autres urgences de santé publique, mais aussi d’apporter une réponse appropriée dans de telles situations. Financé par la Banque mondiale via l’Organisation Ouest Africaine de la Santé (OOAS). La Fondation Mérieux a reçu le mandat de renforcer les capacités des laboratoires dans les centres de surveillance de la sous-région.

En savoir plus

I-Lab (Sénégal)

I-Lab (Senegal)

Le projet I-Lab est l’une des initiatives novatrices que la Fondation Mérieux met en œuvre via RESAOLAB. Lancé en 2015 avec le soutien du Skoll Global Threats Fund et en partenariat avec la Direction nationale des laboratoires du Sénégal et l’ONG PATH, I-Lab regroupe plus de 100 laboratoires à travers le pays grâce à un système de reporting électronique permettant d’identifier les potentielles menaces d’épidémies.
En savoir plus

Lab-Net (Guinée)

Lab-Net (Guinea)

L’épidémie d’Ebola de 2014-2016 en Guinée a souligné le besoin urgent d’améliorer la surveillance des maladies à potentiel épidémique et la capacité du pays à répondre à ces épidémies. La Fondation Mérieux soutient le projet LAB-NET en vue de renforcer les capacités des laboratoires du pays. À ce jour, plus de 100 laboratoires du réseau national guinéen ont bénéficié d’évaluations de qualité.

En savoir plus

LABOGUI (Guinée)

LABOGUI (Guinea)

Partenaire financier du programme RESAOLAB, l’Agence Française de Développement (AFD) a demandé à la Fondation Mérieux de collaborer avec le ministère de la Santé dans le cadre de la mise en œuvre du projet LABOGUI qui vise à renforcer le réseau de laboratoires en Guinée et à rénover l’École de santé.

En savoir plus

Carto Niger

En partenariat avec l’African Society for Laboratory Medicine (ASLM), ce projet a permis la collecte des données sur les capacités des laboratoires de santé au Niger et le développement d’une cartographie grâce au financement de la Bill & Melinda Gates Foundation.

RELABNI (Niger)

L’objectif général du projet est de renforcer durablement la qualité et l’accès au diagnostic biologique au Niger par la pérennisation des activités et résultats du projet RESAOLAB. Grâce au soutien de la Principauté de Monaco, ce projet va permettre l’amélioration de la stratégie nationale et du bon fonctionnement des laboratoires du Niger, ainsi que le renforcement de la coopération régionale sur la thématique de la biologie médicale.

G5 Sahel

Le projet de Réseau de Biosûreté du G5 Sahel a pour objectif de renforcer les capacités de 5 pays (Burkina Faso, Mali, Mauritanie, Niger, Tchad) à mieux répondre aux menaces biologiques, en partenariat avec le Programme Allemand « Enable and Enhance Initiative » (E2I) financé par le ministère fédéral des Affaires étrangères et le ministère fédéral de la Défense.

PROALAB

En collaboration avec l’Organisation Ouest Africaine de la Santé (OOAS) et la Banque allemande de coopération (KFW), PROALAB est un projet contribuant au renforcement du réseau de surveillance épidémiologique et des systèmes de laboratoires dans la région CEDEAO. Il concerne les laboratoires nationaux et régionaux de quatre pays de la sous-région : le Burkina Faso, la Côte d’Ivoire, le Nigeria et le Niger.

LABOMEDCAMP (Mali)

LABOMEDCAMP

A travers le soutien de la Principauté de Monaco, LABOMEDCAMP permet l’amélioration de la prise en charge médicale des populations rurales au Mali, particulièrement des mères et des enfants, à travers un diagnostic et un suivi biologique de qualité par les laboratoires de première ligne, au niveau des centres de santé communautaire tenus par des médecins.

En savoir plus